Sale journée pour la liberté d’expression. Soutien aux familles des 12 morts de Charlie Hebdo.
En espérant que cet évènement n’engendre pas une escalade de la haine. Il ne faut stigmatiser personne, à part les trois assassins.
Continuons à nous exprimer librement, Charb disait « je préfère mourir debout que vivre à genoux. » -WhatTheCut