Dans la grande famille de la lumière arrive maintenant la console ! :)

J’avais déjà ma node Pro Mk2 qui me permettait de piloter de l’éclairage à l’aide de l’ordinateur et de pouvoir piloter l’ordinateur à l’aide d’une console lumière, mais j’étais souvent confronté au problème que j’arrivais parfois sans console, obligeant un pilotage au clavier, ou alors avoir sur une place une toute petite console, m’obligeant de grouper mes circuits avec le logiciel…

 

Avec la SmartFade 2496, j’ai de la place !

96 circuits au total sur deux pages, dont je pense utiliser la première page pour tout ce qui est gradateur (48 canaux pour les gradateurs, normalement je devrais avoir assez) et utiliser la seconde page pour le pilotage des effets préparés sur l’ordinateur. En live après, je n’utilise plus que une page de mémoire (48 canaux) où je pourrais regrouper mes gradateurs en mémoire, et gérer mes effets par ordinateur…

 

Bref beaucoup de canaux à ma disponible, j’ai fait le choix de cette console car j’avais énormément de marge de manœuvre avec…

C’est aussi la première console avec laquelle j’ai débuté en régie, à l’espace Avel Vor… La boucle est bouclée ;)

 

Si je devais en donner un avis, je dirais que c’est une console simple d’utilisation (notamment pour les mémoires), qui possède un mode théâtre (pas à pas) et aussi un mode 2 scènes (lorsqu’une est active, l’autre est en préparation). Elle dispose d’un connectique USB et possède un logiciel permettant de voir et modifier les valeurs présentent dans les mémoires, et aussi de la paramétrer et de visualiser les canaux actifs en sorti. Note intéressante, il y a une entrée DMX permettant d’ajouter une seconde console pour avoir soit encore plus de canaux en contrôle, soit deux régies (et là c’est le mode HTP, Highest Take Priority, c’est à dire que sur le même canal mais sur deux consoles, la valeur la plus haute sera prise).

Au toucher, les potentiomètres sont relativement résistant permettant d’être plus précis, la longueur de course est relativement petite par rapport à d’autre console, mais test réalisé : on peut obtenir les 255 valeurs d’un canal, donc la précision est là. Les boutons Flash sont agréables à utiliser, et détail intéressant les boutons flash s’illumine de couleurs et d’intensité différente, suivant le mode de la console (mémoire ou canaux) et en fonction de l’intensité délivrée par le potentiomètre…

Bref un achat prévu depuis longtemps, mais de budget assez conséquent…